Accueil > Social Media > Quels outils, quels usages pour la veille ?

Quels outils, quels usages pour la veille ?

Je suis depuis quelques temps à la recherche de la meilleure combinaison d’outils et d’usage pour gérer ma veille sur le web. Et années après années, et maintenant mois après mois tant le rythme s’accélère, de nouveaux outils font leur apparition, de nouveaux réseaux aussi. Difficile de suivre !

Et je ne parle pas du volume de contenu qui explose avec ces outils de publication toujours plus simples à utiliser…c’est la Madame Michu de @billaut qui doit être contente !

Le prolixe Emmanuel Gadenne @egadenne que je suis depuis quelques temps est pour moi une excellente source d’information, et je dois dire aussi d’étonnement : il repère, analyse, distribue et génère une quantité énorme d’information. Mais comment fait-il ?

J’ai trouvé des réponses… sur son blog, où est lancé l’excellente thème suivant :

Confrontons nos méthodes de veille, pour dégager de nouvelles bonnes pratiques.
Ce billet a été rédigé à quatre mains par Sylvain Guéguen (@Akostic) et Emmanuel Gadenne (@EmmanuelGadenne), d’après une idée originale de Sylvain Guéguen.

http://webusage.blogspot.com/2009/03/dis-moi-comment-tu-veilles.html

Pré-histoire ?

Comme BJC le commente dans l’article de Webusage, je suis aussi un « vieux » du web. J’ai découvert le web en 1994, lorsque je gérais un réseau local d’entreprise (Novell IPX).

Mais le web à l’époque n’allait pas bien vite, même avec des sites majoritairement textuels et surtout des NewsGroups (et oui, des modems à 2400b/s et C°, le fameux kit AOL…)

Puis plus sérieusement lors de mes études au CNAM en 1998 – rendez-vous compte, un accès à 1Mb ! C’était aussi l’époque magique des premiers grands jeux réseaux sur internet – souvenez-vous, Diablo II qui permettait de jouer à 8 via Internet ! Whaou !

Mais j’ai commencer à m’intéresser professionnellement au web à partir de 2000, dans un premier temps sur des problématiques Intranet, puis Internet.

Mes outils

Les outils sont montés en puissance en même temps que mes besoins. Comme Emmanuel, j’ai d’abord utilisé les premiers moteurs de recherche (Lycos et autre AOL), puis les flux RSS dans des clients « lourds », de simples favoris et des alertes mail.

J’ai bien aimé l’approche de Lilian qui a travaillé précisément filtres et requêtes, pour agréger au mieux le contenu. J’ai cherché de mon coté à trouver via des outils (mon coté poil-dans-la-main) le meilleur moyen d’agréger le contenu de blogs, de gérer efficacement mes bookmarks et surtout de trier l’énorme logorrhée en provenance de Twitter.

Je n’ai pas encore compris comment font ceux qui suivent +3000 personnes pour digérer, même superficiellement, ce flot de conversations ??? Comment faites-vous ?

Pour les réseaux sociaux comme Plaxo, Viadeo ou Linkedin, l’inscription à des alertes me suffit.

Pour (tout) le reste, j’ai pour l’instant trouvé une solution satisfaisante avec une paire d’outils:

  • Pearltree pour gérer et classer les sites qui m’intéressent.
  • Netwibes Wasabi pour agréger les flux RSS des blogs ainsi que les Tweets, triés par listes. J’ajouterai que pour tweeter, j’utilise aussi TweetDeck et occasionnellement Seesmic.

En plus de ces outils, je teste un outil complémentaire qui permet d’archiver conversations, mails et pièces jointes en provenance des outils du moment (Gmail, Twitter, LinkedIn…) : Silentale.

Et vous, quels outils utilisez-vous ?

Discussion à suivre sur http://webusage.blogspot.com/2009/03/dis-moi-comment-tu-veilles.html ou Twitter, hashtag #maveille .