Accueil > Buzz > Le mythe du « page fold »

Le mythe du « page fold »

Page FoldLe sujet n’est pas nouveau, mais une étude récente de CXPartners enfonce le clou : les internautes sont habitués à naviguer verticalement : pourquoi s’en priver ?

CXPartners a étudié depuis 6 ans la façon dont les utilisateurs réagissent face au pli de pagepage fold. Le page fold est en fait une référence aux journaux papiers qui placent le contenu important dans la moitié supérieure de la première page. Le terme page fold est communément utilisé sur le Web pour décrire la zone que vous voyez sur une page web avant de faire défiler la page.

Pour un site web, on a longtemps cru qu’il fallait faire la même chose : tout concentrer au dessus de la limite du scrolling. Et bien non ! Les tests d’Eye Tracking ont montré que les utilisateurs regardent toujours la barre de défilement verticale : elle donne immédiatement une idée de la profondeur de la page.

CXPartners propose donc dans son analyse des écueils à éviter et des améliorations à apporter pour faciliter la navigation verticale dans un site.

Je n’arrive pas à placer tout mon contenu au dessus du pli!

Ne paniquez pas! Il faut organiser votre contenu en fonction d’un principe simple : l’utilisateur doit être en mesure de comprendre clairement l’objet de votre site juste par le contenu au dessus du pli. On doit pouvoir au minimum trouver immédiatement qui vous êtes, ce que vous faites et comment vous contacter.

De gigantesques sites appliquent avec succès ce principe.

pagefold
Amazon.fr et Le monde.fr

Gardez également à l’esprit d’aérer le site, de ne pas grouper et tasser l’information. Il faut cependant définir un moyen visuel pour guider l’utilisateur vers le bas de la page.

Moins de contenu au dessus, une exploration plus approfondie en dessous

L’étude montre qu’entre deux sites, au contenu identiques mais au design différents, celui qui présente moins d’information dans la partie haute entraine plus de visite dans la partie basse.

Un exemple interessant est la mauvaise utilisation d’une bande horizontale située au niveau du pli : de nombreux utilisateurs la confondaient avec le pied de la page, et ne poussaient pas plus bas leurs visites. Cette bande était donc devenu un obstacle à la navigation verticale, et fut remplacée par un dégradé plus discret, avec le contenu en dessous du pli remontant légèrement sur le dessus.

Quelques conseils

  1. Moins, c’est mieux – Ne pas être tenté de concentrer tout au-dessus du pli. Une bonne utilisation des espaces et d’ images encourage l’exploration.
  2. Les lignes horizontales découragent le défilement – On peut bien sûr utiliser ces éléments horizontaux pleine largeur, mais avec prudence et en essayant de faire apparaitre une partie du contenu sous le pli dans la page, pour encourager le défilement.
  3. Limitez les barres de défilement – La barre de défilement du navigateur est un indicateur de la quantité de contenu sur la page. L’utilisation de iFrames et d’autres éléments affichants des barres de défilement peuvent rompre cette convention et semer la confusion chez vos visiteurs.

Tags:
  1. Robin
    14/10/2009 à 09:32 | #1

    tres instructif… on va s’en inspirer…

  1. Pas encore de trackbacks